Sans-titre, 2018

Résidence

Anne-Camille Allueva

Résidente 2019 - 2020

« Peut-être qu’il y a quelque chose à propos de la photographie qui nous fait penser que nous n’avons pas à faire ce « pèlerinage » vers l’image, que la photographie viendra toujours à nous ».
David Campany, Paris Photo 2018, conversation animée entre Noémie Goudal, Batia Suter et Liz Deschenes.

Cette hypothèse résonne bien évidemment dans le climat visuel qui depuis une grande décennie semble s’imposer à nous, mais la résonance se trouve avant tout dans la manière que nous avons d’aborder les images, dans l’engagement qui se retrouve dans l’acte de voir.
Cet engagement se manifeste en premier lieu par une exploration du matériau qu’est le négatif : altérations, traces du temps, recherche de matières (comme les marques laissées par le processus de développement par exemple, etc). Ici, les mécanismes de retouche d’images sont abordés comme autant de possibilités de produire une image nouvelle, ou du moins de témoigner de son apparition. L’écart entre un objet et sa représentation est également abordé, par des images qui proposent de réfléchir aux dialogues entre photographie et sculpture,  en interrogeant les documents:  un ensemble d’images et d’expérimentations qui abordent le processus de création de l’image. Le matériel de cet ensemble est constitué de documents d’atelier, de relevés, de phases de travail et d’archives.

 

Anne-Camille Allueva (née en 1984) a étudié à la HEAR de Strasbourg et à l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles. Elle développe un travail lié aux processus de création et d’apparition de l’image. Les dispositifs qu’elle engage placent l’image comme un matériau dont elle explore les particularités et les relations à l’espace. Entre l’objet photographique et sculptural, elle cherche à proposer un mouvement d’engagement vers le visible. Les matériaux qu’elle utilise lui permettent de matérialiser des notions qui lui semblent fondamentales dans la compréhension du photographique en particulier les notions de renvois (par la surface), de filtre, d’absence, de réflexion, d’apparition, d’opacité et de transparence.
Elle a récemment exposé son travail dans le cadre de la BIT20 (Paris), à La Galerie Particulière (Paris - Bruxelles), Extra Fort Recyclart (Bruxelles).

Haut de page