Sauvagine, 2019

Résidence

Anton Mozziconacci & Jimmy Robert-Teyssier

Résidents en 2019 - 2020

Sauvagine

À 1230 mètres d’altitude sont flanqués sur les terres pauvres d’une commune ardéchoise une vieille dame et un loup. Deux personnages, un lieu, le début d'une histoire. Un conte peut-être. Tandis que l’homme disparaît à bas bruit, la sauvagine reprend ses droits, réactivant la mémoire du paysage. Il ne s’agit pas de commenter cette victoire, mais de (se) saisir des tensions qui circulent dans ces nouvelles zones diplomatiques, de regarder ce qui s’y joue, c’est-à-dire s’y invente, s’y perd, s’y renouvelle. S’ouvre alors la possibilité de cartographier autrement le pays d’en haut.

Installation photographique et vidéo travaillant ensemble matières documentaire et fictionnelle, Sauvagine cherche à engager une grande conversation (étymologiquement : vivre avec) entre les vivants sur ces terres pauvres et oubliées.

 

Anton Mozziconacci et Jimmy Robert-Teyssier se sont rencontrés en 2015 alors qu’ils étaient encore étudiants, le premier à l’EnsAD (en design graphique et multimédia), le second à l’EHESS (en art et langage). Artistes-chercheurs, c’est sur le terrain de la collecte et de la citation qu’ils se retrouvent, faisant de toute cette matière empruntée, héritée, le début de nouvelles narrations possibles.
En 2018, ils sont lauréats de la bourse FoRTÉ mise-en-place par la région île-de-France.

Haut de page