Saana Wang, Precipité n°1

Collection "Précipité", n°1

Saana Wang - Harri Laakso

Ouvrage coédité avec les éditions Loco et le soutien de la Fondation d’entreprise Neuflize OBC, partenaire de la résidence de Saana Wang au CPIF.

 

En lien avec les résidences artistiques proposées par le Centre Photographique d'Île-de-France, le premier ouvrage de la collection « Précipité » présente un montage original d’images tirées de l’œuvre vidéo 2156 de l’artiste finlandaise Saana Wang, accueillie en résidence internationale en 2015 et 2016. Le texte de Harri Laakso reprend la voix off composée pour cette video.

Chaque ouvrage de la collection « Précipité » est un objet éditorial original : il s’ouvre sur un cahier collé sur le 3e plat où se développent un texte et sa traduction. Sur le 2e plat une feuille pliée présente une composition visuelle originale de l’artiste.

 

SAANA WANG,
collection Précipité, numéro 1

12 x 19 cm, 32 pages + feuille se dépliant en 40 x 50 cm,
6 reproductions imprimées en quadrichromie.
Graphisme : Laurence Chéné

 

Saana Wang est née en 1979 à Helsinki. Diplômée de l’Université d’Art et de Design Aalto à Helsinki, de l’École des Arts visuels de New York et de l’Académie Gerrit Rietveld à Amsterdam, elle participe à des expositions en Europe, Asie et Etats-Unis et a notamment remporté l’International Photography Prize - International Talent Support - Photo Award 2009. Son travail évoque des situations dans lesquelles des individus semblent aux prises avec les structures de pouvoirs et les tensions du monde contemporain.

Harri Laakso est né en 1965. Il est chercheur, critique d’art et commissaire d’exposition. Son doctorat “The Event of photography” explorait la question de la photographie contemporaine et de l’événement photographique à l’aune de la pensée de Maurice Blanchot. Il est professeur d’art et culture visuelle à l’université Aalto d’art et de design à Helsinki et associé à plusieurs laboratoires de recherche. Il a notamment été co-curateur de Falling Trees, l’exposition des Pavillons nordiques et  finlandais à la Biennale de Venise, en 2013. 

 

 

Haut de page