Rencontre dialoguée // Reportée

Rencontre

Samedi 20 Juin 2020 à 15h

Rencontre dialoguée // Reportée

Avec Constance Nouvel et Paul Sztulman

Le Centre Photographique d'Île-de-France vous invite à une rencontre dialoguée entre Constance Nouvel et Paul Sztulman.

Réversible, proposition inédite, est le troisième volet du projet de Constance Nouvel qui s'est déployé dans un premier temps avec Atlante à la galerie In Situ - fabienne leclerc à Paris, puis Solstice au Centre d'art/éditeur Le Point du Jour, à Cherbourg.

La discussion sera précédée d'une visite libre de l'exposition, et suivie d'un goûter.

 

A l'occasion de son exposition Réversible, l'artiste Constance Nouvel échangera avec Paul Sztulman, historien et critique d'art. Cette rencontre sera l'occasion de la présentation de la maquette de la publication, ultime chapitre qui viendra clôturer le cycle d'expositions de l'artiste.

La rencontre sera modérée par Nathalie Giraudeau, Directrice du Centre Photographique d'Île-de-France.

 

Samedi 20 juin 2020, à 15h - cette date demeure indicative

Navette gratuite, sur réservation

Départ à 14h15 depuis Paris, Bastille (Opéra)
Retour estimé vers 18h30 sur Paris.
Renseignements et inscriptions : 01 70 05 49 79 / contact@cpif.net

 

Les intervenants :

Constance Nouvel vit à Paris et travaille à Aubervilliers. Diplômée de l'Ecole Nationale Supérieur des Beaux-arts de Paris, elle est représentée par la galerie In Situ - fabienne leclerc depuis 2016. Constance Nouvel développe depuis 2010 un ensemble d'œuvres dont le point de départ est l'analyse critique des caractéristiques de la photographie : comprendre pourquoi et en quoi le processus photographique n'est pas uniquement la production d'un réel, mais aussi l'image d'une réalité tangible, ouvrant aux complexités de la représentation. 

Paul Sztulman est un critique et historien de l’art. Il enseigne l’histoire de l’art moderne à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Il est l’auteur de nombreux essais sur l’art moderne et contemporain qui explorent aussi bien sa théorisation que ses modes de représentation - des arts plastiques au cinéma en passant par le rock, la bande dessinée et le jeu vidéo. En 2016, il avait donné une conférence pour le Centre Photographique d'Île-de-France, intitulée "Le décor comme narration : du jardin paysagé (ou paysager) au jeu vidéo".

 

Ce projet a été sélectionné par la commission mécénat de la Fondation des Artistes qui lui a accordé son soutien.
L’artiste a bénéficié du soutien de la Région Île-de-France (dispositif FoRTE).
La monographie bénéficie du soutien de l’ADAGP.

 

Visuel : Vue de l’exposition Réversible, CPIF, 2020 © Aurélien Mole / CPIF.

Haut de page