Déjouer les évidences

scolaires et périscolaires

Déjouer les évidences

avec Sandrine Lehagre, en 2020

«  Déjouer les évidences » est un projet conçu et mis en œuvre par le CPIF et l'artiste Sandrine Lehagre dans le cadre des classes à PAC, avec le soutien de la DAAC de Créteil. L’action est coordonnée par le service des publics du CPIF.

De janvier à mars 2020, l’artiste Sandrine Lehagre a travaillé avec une classe de 2nd Générale et Technologique du lycée Gutenberg de Créteil. Le projet a été proposé dans le cadre du projet établissement « Sexe, genre et différences ». Une proposition a été faite aux élèves et à leurs professeurs Mme Malek Ghassemi et Mme Brigot. Le thème était « Déjouer les évidences » : il s’agissait de travailler avec les élèves entre performance et photographie pour interroger les lieux communs touchant aux hommes et aux femmes, à leurs rapports et, partant, au sexisme.

Durant ses séances, les élèves – presque toutes des femmes - ont réfléchi sur le thème, puis mis en scène des situations personnelles ou collectives en lien avec lui. Outre le thème, elles ont expérimenté le jeu théâtral et la photographie.

Le ressenti des uns et des autres, qui n’a pas encore été formalisé dans des bilans écrits, est positif. Les enseignantes et l’artiste ont été enchantées, et les élèves se sont pliées au jeu avec enthousiasme. On a toutefois remarqué parfois une timidité sans doute naturelle chez des adolescentes : le jeu avec soi-même, avec son propre corps, avec sa propre image n’a pas toujours été facile. 

Une exposition est en cours et sera présenté dans le lycée en juin 2020 afin de réunir les images et les textes des élèves.

________

 

© Photographies réalisées dans le cadre de l'atelier « L'humain du futur » développé par le Centre Photographie d'Île-de-France et encadré par l'artiste Sandrine Lehagre. L'action est soutenue par la DAAC de Créteil et le CPIF. Tous supports pour le monde entier et la durée légale de protection des œuvres.

 

Haut de page