Julie Rochereau

Résidence

Julie Rochereau

Résidente 2022

" Le site de la Corniche des Forts à Romainville abrite une étrange forêt, qui s’est élevée de manière autonome sur une ancienne carrière de gypse abandonnée depuis plus de 60 ans. Symbole d’une nature résiliente, elle abritait plusieurs espèces d’écureuils, divers oiseaux et d’autres insectes. Aujourd’hui, une partie de la forêt est en chantier, pour l’installation d’une base de loisir *.

Découvert par hasard en 2017, cet espace hybride, m’a tout de suite fascinée par sa beauté vague et ambiguë. À la fois espace sauvage et friche industrielle, il est aussi espace limite, aux frontières floues entre forêt et urbanité : un îlot de résistance à la « société de contrôle » annoncée par Gilles Deleuze dès les années 1990.
Mouvant, ce territoire cristallise alors les nombreuses contradictions de notre rapport aux espaces dits « naturels ».  Pour le philosophe Jean-Baptiste Vidalou, la forêt aujourd’hui n’est plus qu’ « une simple ressource à gérer […] tantôt mythe récréatif, tantôt gisement de bois. »

À l’image des situationnistes qui voulaient se réapproprier l’espace urbain par l’imaginaire, mes visites s’apparentent à des dérives « psycho-photographiques » pour tenter d’appréhender ces lieux qui demeurent insaisissables. "


Julie Rochereau est née en 1982. Elle vit et travaille à Montreuil.
Artiste, photographe et vidéaste, elle est diplômée du Master Art Photographie et Art contemporain de l’Université Paris 8.
Dans sa pratique, elle s’intéresse au paysage contemporain à travers des recherches sur la matérialité de l’image photographique et sa mise en espace.
Son travail a notamment été sélectionné pour la Biennale de l’image tangible (Paris, 2018), Circula-tion(s) (Le CENTQUATRE, Paris, 2014), et plus récemment pour le prix Création émergente en Île-de-France POLY __ (2021).

Site internet de l’artiste : https://www.julierochereau.net


*Texte rédigé avant la finalisation des travaux en 2021.

Visuel :  Julie Rochereau, Sans titre, Etat limite, 2020, épreuve argentique sur verre, 20 x 30 cm, courtesy de l'artiste

Haut de page